Au 1er octobre 2015,

nous arrêtons notre restauration exclusivement « cuisine provençale » afin de répondre à vos attentes.

Notre nouvelle formule « location de salles » tient compte de vos souhaits : privatisation totale ou partielle de la ferme seigneuriale avec ou sans restauration.
ACCUEIL

entree de la ferme lou meou      C’est en 1983 que nous avons décidé de reprendre la ferme avec les terres plantées de vignes et de cerisiers. Nous avons choisi de développer également des cultures maraîchères sous serre.

      En octobre 1994, nous avons restructuré l'exploitation et nous nous engageons dans le tourisme en ouvrant une ferme auberge, qui nous a permis de valoriser au mieux nos productions.

      En 2006, un gîte indépendant est aménagé pour 6 personnes et les ventes à la ferme développées.

      Pour 2007, la mise en place d’un nouveau service concernant les séminaires de travail complétera la gamme des prestations proposées, toujours dans un souci d’apporter à nos visiteurs un accueil authentique et de qualité.

      Pour 2009, la création d'un boulodrome permet à nos clients de se détendre après le repas.

      Le 1er janvier 2011, nous avons cessé l'activité agricole pour des raisons de santé. Cependant l'auberge continue avec la même formule : nos plats sont toujours cuisinés avec les meilleurs produits de saison.

______________________________________________________________________________
HISTORIQUE

le colonel terris sur son cheval       « Lou Meou » est, avec la Bastide St Jean, la ferme la plus anciennement connue à Lauris. Elle faisait partie des possessions du seigneur et, à ce titre a été vendue, en 1511, par Antoine de Mévouillon, en Dauphiné, avec le Château et le Grand Jardin, à Julien de Pérussis, écuyer d’Avignon.

      Ce dernier, lorsqu’il dût faire le dénombrement de ses biens devant la Cour des Comptes, en 1536, dit que « Lou Meou » est loué à « meigé » (partage par moitié des fruits).

      Des Pérussis, la ferme passe au Duc des Lesdiguières, puis aux d’Arlatan qui font quelques aménagements : en particulier, ils apposent leurs armes sur la fontaine intérieure et font restaurer le porche (1769). Comme toutes les fermes éloignées du village, « Lou Meou » possédait son propre four à pain à condition de verser une compensation au fermier du four communal. De même, les fermiers avaient le droit de tuer et manger leurs agneaux et moutons moyennant une compensation au boucher.

      Après la révolution, les d’Arlatan ayant perdu le procès qui les oppose de longues années à la Commune, pour la possession de la Montagne, se désintéressèrent du village et vendirent leurs biens. La ferme fut achetée par Jean Baptiste Arnaud d’Aix puis vendue aux enchères le 17 mai 1899 par les huit héritiers.

      Le Colonel Terris dont la famille était installée à Lauris depuis 1614 acquit le domaine qu’il connaissait bien, mais le laissa en fermage.Quatre vingt trois ans plus tard, son arrière petit fils, Frédéric s’y est installé.

______________________________________________________________________________
SITUATION GEOGRAPHIQUE
La ferme est située au pied du Luberon

       Adossé au Luberon, bordé par la Durance, Lauris saura vous séduire par son vieux village perché sur un promontoire rocheux, par ses nombreuses promenades (chemin de la Roque, Chemin de la Calade, Colline St Roch...).

      Faisant partie du Parc Naturel Régional du Luberon, vous pourrez choisir vos circuits de randonnées pédestres sur Bonnieux, Mérindol, Lourmarin, Buoux ou simplement en « boucles » sur lauris... et admirer à proximité, les Gorges du Régalon, les Châteaux du Luberon, la forêt des Cèdres avec son sentier botannique...

      Lauris est également situé, par la route, à 30 minutes d'Aix en Provence, 45 minutes d'Avignon, 1 heure de Marseille et 1 heure d'Arles, porte de la Camargue.

La ferme est située au pied du Luberon




______________________________________________________________________________